• Chats-dicts à l'alcool

     

     

    Chats-pitres 4



     

     

    Barock       : La molécule est une particule qui ne peut être cassée sans perdre son identité.


    Schanock   : Elémentaire, quoi ! C’est pénétrant.


    Barock       : En 1807, Berzelius, qui inventa les symboles chimiques, appela « organiques » les substances combustibles, car dérivées directement ou indirectement des organismes vivants.


    Schanock   : Jouissif, ton truc !


    Barock       : Les hydrocarbures sont des molécules exclusivement composées d’hydrogène et de carbone.


    Schanock   : "car-bone" ?...  Bonne !


    Barock       : Les alcanes sont des hydrocarbures saturés car leurs atomes ne sont attachés que par des liaisons simples, ce qui entraîne un nombre maximal d’atomes d’hydrogène. D’où leur nom de « saturés » !


    Schanock   : Les « saturés »... Ça ttttuerait ?


    Barock       : En 1831, Justus Von Liebig appliqua l’analyse chimique aux composés organiques. Ainsi naissait la chimie organique.


    Schanock   : Von Liebig ?  Chuis dans le potage, là !


    Barock       : Les recherches combinées des deux scientifiques aboutirent à la découverte que certains composés ayant en commun les mêmes éléments en proportions identiques, comme l’alcool éthylique et l’éther diméthylique par exemple, pouvaient avoir des propriétés différentes. Ils les appelèrent « polymères ».


    Schanock   : "Polymères" ? Et leueueueurs soeuururs ?

     

     

    Barock       : La famille des alcanes, pour revenir aux hydrocarbures, a pour formule brute : CnH2n+2. Quand on veut obtenir la formule brute d’un alcool à partir d’un alcane, on remplace le H, par OH, soit un atome d’oxygène.


    Schanock   : "Oxygène " ? Vi !... ze respire … un grand coup !


    Barock       : Vers 1850, le Français Pierre Eugène Marcelin Berthelot prépara, en laboratoire, de nombreux composés organiques simples à partir de composés encore plus simples, comme l’oxyde de carbone, CO. Puis, il accrut cette complexité jusqu’à atteindre l’alcool éthylique. Synthétique, bien sûr, mais absolument indiscernable du produit naturel.


    Schanock   : "Berthelot" ?... Berthe ! À bwwwaaaaarr !


    Barock       : M’enfin, qu’est-ce qui te prend ?


    Schanock   : Ben twa, bendant g’du … gomangondidézà ? …..scindes bêtises, euh, syndédises…… mwa …….gex berry mantes !
    Barock       : !!! ………………………… Oui, tu hydrocarbures ... à l’oxygène, quoi !

     



     

                    

    Photo Galatée Lumix

     

     

     

    Par : une déesse, confuse, mais pas trop, qui continue de rediffuser... ;-)

     

     

    « Chats-dicts à l'alcool... La recette de ShanockImparfaits l'un... fait l'autre »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Février 2011 à 11:52
    Marc de Metz

     

    Bonjour Galatée.

    Je passe te souhaiter un très agréable dimanche.

    Je file là vite prendre un Aspégic…

    Il me servira d’apéritif…

    Je t’embrasse, @mitié de Metz, Marc.

     

    2
    Dimanche 20 Février 2011 à 20:41
    selec

    Tout n' est pas cirrhose dans la vie...

    3
    Lundi 21 Février 2011 à 09:16
    Galatée

    Eh non ! Quand noir, c'est noir...........

    ;-)

    Galatée

    4
    Lundi 21 Février 2011 à 09:19
    Galatée

    La suite est à peine plus lisible...

    Ne m'en veux pas ! :-))

    Heureusement que je sais que tu as d'autres sortes d'apéritifs...

    Je jouerai à Schanock ! ;-)

    Je t'embrasse en te disant à tout bientôt,

    Galatée

    5
    Lundi 21 Février 2011 à 09:21
    Galatée

    Merci Gavroche !

    La suite devrait te plaire, alors... :-)

    Mais elle ne sera pas entièrement de moi : j'ai adapté un classique...

    Je te souhaite une belle semaine,

    Galatée

    6
    Lundi 21 Février 2011 à 11:24

    Ah misère quelle tambouille, c'est à n'y rien comprendre

    Gros bisous, amitiés, Flo

    7
    Jeudi 24 Février 2011 à 09:36
    Galatée

    J'en ai prévu d'autres dans mes rediff' !!!

    Mais le prochain est plutôt culinaire ;-)

    Bisous étoilés, ma Fée,

    Galatée

    8
    Jeudi 24 Février 2011 à 09:38
    Galatée

    J'ai un faible pour le vers

    "Cette obscure clarté qui tombe des étoiles" !!!

    (Vive Totor !!!)

    :-))

    Bisous étoilés, ma Flo,

    Galatée

    9
    gavroche
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    gavroche

    bonjour super texte comme  schanock au debut j'etais dans le potage

    heureusement pour moi qu'a la fin tout s'explique

    bon dimanche amities

    10
    fée des agrumes
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    fée des agrumes

    Je veux des cours de chimie comme ça!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter