• Des souris et des hommes

     

    Des souris et des hommes 

    (Photo de Mireille - Metz p'tits bonheurs) 

     

    (Je sais,

    je re-publie...

    mais j'ai passé beaucoup de temps

    à trouver une paire de chaussures... 

    tongue

    Merci à Marc et à Mireille pour trois magnifiques journées

    de shopping pour célébrer en avance la journée de la femme !

    cool )

     

     

    Tout le monde - ou presque- sait qu'aujourd'hui

    c'est la journée des souris, euh,

    des femmes...

     

    En me baladant chez Mireille, j'ai trouvé une excellente liste

    qui récapitule quelques unes des différences incontournables et pour la plupart inamovibles

    liées à la différence de sexe.

     

    J'avoue ne pas avoir résisté à l'envie d'y ajouter mon grain de sel...

    ;-)

     

     

     

    À la question "Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?", je réponds ceci :

     

    PARCE QUE : 

    Quand ils font du ski - de préférence avec une avenante monitrice -

    vêtus d'une combinaison qui est TOUJOURS seyante, quelle que soit leur stature,

    ils ne sont JAMAIS pris d'un besoin URGENT de faire pipi !

     

     

        ET, MÊME quand c'est le cas,

     

    ils n'ont JAMAIS besoin de se tortiller dans un espace confiné,

    dont le sol est mouillé d'un mélange de neige fondue et d'autres liquides

    dont on n'ose imaginer l'origine...

     

    afin de nouer savamment les manches de la dite combinaison,

    tout en priant pour que les sphincters tiennent le coup,

     

    parce que les hommes n'ont pas besoin de ces muscles-là :

    leur toilettes sont TOUJOURS vides, alors que toi, pauvre femme,

    tu t'es tapé une bonne vingtaine de minutes d'attente

     

    et que, MÊME, tu as eu de la chance...

     

     - primo, si tu n'as pas pris un bâton dans l'oeil

    (il y en a qui les emmènent avec eux, de peur qu'on les leur vole...)

     - secundo, si devant toi, il n'y a pas une nana

    qui fait la queue pour ses deux copines,

    plantées, elles, devant les miroirs pour refaire leur maquillage

     - tertio, si devant toi, il n'y a pas la mère de deux

    (ou plus, pasque les familles nombreuses au ski, ça existe !) lares.dons,

    (si possible des filles...)

    (si possible en combinaison)

    (et si possible, qui braillent...)

     

     

    ET ENCORE MÊME DANS CE CAS,

    femme,

    tu es moins malheureuse que celle

    qui N'A PAS trouvé de toilettes !

     

     

    pasque je voudrais bien savoir...

     

     

    QUELLE FEMME N'A PAS ?

     

    ... déjà fait pipi au bord des pistes,

    au pied d'un ou deux sapins rachitiques,

     

    avant (ou après, c'est pareil) de se rendre compte

    que, perso, l'inconvénient MAJEUR de cet endroit

     

    - mûrement choisi, malgré, ne l'oublions pas,

    la pression grandissante exercée sur les pré-cités sphincters -

     

    est qu'il n'est JAMAIS à l'abri des regards !

     

     

     

     

    Par : une déesse qui ne regrette cepandant pas de n'être pas un dieu,

    car elle sait ouvrir seule un pot de confiture! :P

     

    « Sous le signe du verseau : Mythe-eau logis zodiacale...Pi... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Mars 2011 à 10:38
    Eve Océane

    Non seulement la déesse sait ouvrir seule le pot de confiture, mais, EN MEME TEMPS, peut préparer le repas, avoir un oeil sur les devoirs du petit, retrouver les clés que le dieu a égarées dans un endroit des plus improbables … et rester DIVINE, bien entendu.

    Bonne journée. Eve

    2
    Mardi 8 Mars 2011 à 10:50
    Galatée

    Bien entendu !!!!!!!!!!

    Merci d'ajouter de l'eau à mon moulin, et bienvenue dans mon impair espace !

     - dont tu vois l'utilité du nom.... bien entendu ! ;-)

    Bonne journée à toi, et à bientôt,

    je pêcherai je crois de bonnes idées de lecture en allant te rendre visite ;-)

    Galatée

     

    3
    Mardi 8 Mars 2011 à 11:17
    Mireille du Sablon

    Waouh, tu sais en faire des choses !

    mon expérience en ski se limite à...une seule et unique fois : ski de fond, temps de"crotte" (je reste polie ) pieds gelés,lunettes en continu "embuées", même pas eu envie de faire pipi, ni de...remettre ça ! et même le copain de l'époque ...plus revu !

    4
    Mardi 8 Mars 2011 à 11:22
    Mireille du Sablon

    et je complète...

    gros bisous et bonne journée !

    mireille du Sablon

    5
    Mardi 8 Mars 2011 à 12:17
    Galatée

    Si tu connaissais ta chance, Mireille...

    Moi, le grand froid me donne systématiquement envie de faire pipi... tu imagines l'horreur depuis que je suis arrivée en Franche Comté ! ;-)

    Heureusement, les collèges sont chauffés...

    Galatée

    6
    Mardi 8 Mars 2011 à 12:25
    Galatée

    Je te rassure, ma fée, ça m'est arrivé aussi... la première fois que je suis allée au ski. ;-)

    C'était en colo,

    ("bricolée par la municipalité, les moniteurs étaient de grands ados... Plus jamais ça !!!!) j'étais en 6e, et quand je suis rentrée, j'ai bien remercié mes parents, qui pourtant s'étaient saignés aux quatre veines, mais pendant les cinq années qui ont suivi, j'ai fait des supers progrès en Anglais et j'ai appris l'italien : vivent les jumelages !!!!!!!

    P.S. Et pis, en Italie, sans être forcément monos, les garçons y sont très avenants... ;-)

     et le maillot de bain n'est pas vraiment un souci pour aller aux toilettes !

    Galatée

    7
    Mardi 8 Mars 2011 à 12:26
    Galatée

    Je dirais même plus :

    Re gros bisous étoilés

    et re bonne journée... de la femme !!!

    Galatée

    8
    Mardi 8 Mars 2011 à 12:27
    Galatée

    Bonjour Gavroche,

    N'empêche,

    on peut bien se faire plaisir une journée, quand on voit les millénaires de domination masculine...

    ;-)

    Bonne journée à toi,

    belle journée,

    Galatée

    9
    Mardi 8 Mars 2011 à 16:55

    Moi, ben je vais te dire franchement, la dernière fois que j'ai skié, je pense que j'étais une lare.don et je passais devant les dames qui attendaient car moi, chui prioritaire, mon papa c'est le chef de la piste et il est beau avec son chapeau.

    Voilà, vive les dames et bonne fête ma déesse
    Mille bisous, Flo

    10
    Mardi 8 Mars 2011 à 17:13
    Galatée

    Moralité : Les femmes sont heureuses grâce aux hommes...  ;-)

    ...mais en partie, hein !!!!

    Oui, ma Flo, vive les dames (comme dit Dave)

    et bonne fête à ma poétesse préférée !

    Bisous étoilés,

    Galatée

    11
    Mardi 8 Mars 2011 à 21:01
    selec

    Un vrai plaisir cet article,  mais le mérinos il fait quoi pendant ce temps là?

    12
    Mardi 8 Mars 2011 à 21:19
    Galatée

    Le mérinos, c'est le mono ?

    Ben, dans le cas de figure des toilettes :

     il a largement le temps de s'enfiler un vin chaud,

    voir (ou voire   ) les nanas qui ont fini de se remaquiller,

     

    dans le cas de figure des sapins rachitiques,

    soit il mate (selon la plastique et l'âge de la nana... ou du mono),

    soit il papote avec son confrère qui est dans le même cas... (c'est aussi là qu'on voit les limites des sapins rachitiques : on s'y bouscule aussi !) !

    Ça ajoute encore des raisons d'être heureux pour les hommes... CQFD ;-)

     

    13
    Mardi 8 Mars 2011 à 21:38
    Galatée

    Bonsoir,

    Merci de ce gentil compliment et bienvenue dans mon impair espace !

    Bravo aussi pour vos photos,

    amicalement,

    Galatée

    14
    Samedi 26 Mars 2011 à 10:21

    Ce livre est totalement magique ! Non pas qu'il m'a transporté dans un autre monde, au contraire, l'histoire ne m'a pas vraiment atteinte, mais Steinbeck écrit merveilleusement bien et c'est là qu'est tout l'intérêt du livre !
    Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...

    Joli article, je reviendrais ;)
    Bonne continuation !!

    15
    Samedi 8 Mars 2014 à 10:22

    hélas tu ouvres la porte aux plus sexistes commentaires...

    parce qu'avant de vouloir s'habiller comme des hommes , m'dame Galatée, les femmes avaient de grandes robes et jupons .. et , en témoigne ma grand'mère, des culottes fendues !

    bien pratiques pour faire pipi debout dans les champs !

    ou le reste discrètement avec quelques feuilles ...

    bon pour le ski .. ça se discute ...

    j'ai un peu honte quand même  

     

     

    16
    Samedi 8 Mars 2014 à 11:58
    Galatée

    Pour les commentaires sexistes, j'attends Bludog de pied ferme... :D

    Sinon, justement, l'idée de l'article était de prendre à contre-(coup de) pied (aux fesses ?) l'inégalité entre hommes et femmes.

    J'étais au courant pour les culottes fendues, mais je crois que leur usage était polyvalent... de ce que m'en avait dit ma regrettée grand-tante qui vivait à la campagne. Pour le coup, tu vois, les fringues étaient finalement déjà sexistes ! ;-)

    N'aie pas honte, sinon, il est important, en tout cas pour moi, de revendiquer sa féminité et ses différences, même si elles sont parfois sources de tracas...

    sauf pour les pots de confiture, nanmého !!!

    Gros bisous Martine : avec Fabienne, on forme un trio d'enfer ;-)

     

    17
    fée des agrumes
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    fée des agrumes

    Oh ben moi, j'ai fait pipi dans ma combinaison.!

    A ma vessie impérieuse, je dis merci quand elle me laisse le temps d'uriner tranquillement. pasque mes sphincters sont aussi capricieux.

    Vive le temps des culottes fendues où les femmes rigolaient et se marraient!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    gavroche
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    gavroche

    bonjour eh bien c'est une vraie journee de la femme

    bon mardi amities

    19
    mireille du sablon
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    mireille du sablon

    Coucou ma belle,

    J'ai relu mon article (je ne me le rappelais pas du tout ) et la suite dont tu es l'auteure et j'ai..éclaté de rire!

    Depuis, je n'ai jamais refait de ski et même pas regardé les jeux olympiques, c'est pour te dire...!

    Comment vas-tu?

    je suis et puis encore de ne pas t'appeler!

    Cela ne m'empêche pas de te faire de gros bisous à partager avec tes peti... euh grandes étoiles!

    Bonne soirée, Mireille du sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter