• Mots d'où ?

     

    "Les mots rêvent d'être nommés"   Apollinaire

     

     

    Les mots,

    d'ici sur la toile,

    et d'ailleurs...

    sont l'objet de notre quête,

    de nos désirs,

    de nos peurs,

    de notre quotidien,

    de notre ailleurs...

     

    Mots mis,

    maux croisés,

    mots tus

    mots lus qui deviennent coquille-ages

    mots refondus

    mots qu'heurts nous viennent,

    mots d'est ou mots des listes...

    oui, mais

    mots d'où ?

     

     

    Alors je vous propose de partager, grâce à Claude Gagnière*,

    l'origine de nos mots doux...

    ou pas ! ;-)

     

     

    Aujourd'hui :

     

     RATAFIA :

    qui vient du latin, ben si,

    et pas du créole, comme on l'aurait cru... olé !

    "rata fiat" est une expresion qui signifie "que le marché soit conclu !"

    et, l'homme étant ce qu'il est,

    est devenu ensuite synonyme d"à votre santé !"

     

    Alors... à la bonne vôtre !

     

     

    GADGET :

    qui nous vient indirectement de la statue de la liberté,

    re-.... ben si !

    Voici :

    L'atelier des sieurs Gaget et Gauthier

    fut celui qui fabriqua et assembla  les pièces de l'oeuvre imaginée par Auguste Bartholdi

    en l'honneur du centenaire de la république américaine.

    Seulement le fondeur Gaget (nan, pas à ski)

    avait d'autres talents. 

    Il eut l'idée d'utiliser les moules de l'honorable modèle

    pour y couler des reproductions de Miss Freedom

    en modèle réduit.

    Ce qui fit fureur, et induit qu'on baptisa ces reproductions du nom de leur créateur :

    des gagets...

    Puis, avé l'assent : gadget nous est revenu comme un boomerang,

    mot qui vient, lui de l'Australie, amis quand à savoir s'il y est

    retourné...

     

     

     

     

    Par : une déeesse guidée par *Pour tout l'or des mots, éclairant souvent sa lanterne...

     

    « Jeu : Hommage au dieu Michel LaclosChats-gris... culture ! Chats-pitres 2 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Février 2011 à 12:21
    Flo-Avril

    Et bien bravo, quand tu t'y mets c'est exellent

    Gros bisous, amitiés, Flo

    2
    Samedi 5 Février 2011 à 20:28
    selec

    C'est beau, rien à ajouter, je possède une bibliothèque très bien fournie, et j'ai de nombreux livres comme celui que tu évoques, je me retrouve totalement dans ce que tu dis. Un vrai bonheur de te lire et presque t'entendre (ave l'assent) parler de ces petits bijoux.

    3
    Samedi 5 Février 2011 à 20:54
    Chronique

    Bonsoir Galatée

    Eh bé ce que je peux te dire c'est que cet article n'est pas un gadget.... j'apprends au fil de tes mots l'histoire des mots....Aussi pour m'avoir éclairé ...trinquons avec du brandevin ..... Ratafia !!!

    Etrange mon ciel est tout étoilé.... des étoiles doubles semble-t-il  hic ! Oh ! je suis pétée

    Gros bisous

    Chronique

    4
    Dimanche 6 Février 2011 à 07:39
    Galatée

    Toi, tu as abusé du ratafia...

    à moins que ce ne soit de l'hydralcool ??? ;-)

    Et puis non, les étoiles sont bien là, je les vois aussi !

    :-)

    Merci de ton gentil passage,

    doux dimanche,

    Galatée

     

    5
    Dimanche 6 Février 2011 à 07:45
    Galatée

    Merci, j'apprécie vraiment le compliment venant de toi, Sélec. :-)

    My library, bien fournie too, me vaut d'ailleurs encore des courbatures

    après un récent déménagement ! :-)

     

    T'as vu : avé l'assent...

    (mais pas trop pasqu'il est bien tôt et qu'hier je me suis couchée bien tard !)

    Et puis, je crois que tant qu'à ciseler, je retournerai dans ma joaillerie dès que je le pourrais.

    C'est mon tit BR qui va être content ! ;-)

    Amitié étoilée,

    Galatée

     

    6
    Dimanche 6 Février 2011 à 07:46
    Galatée

    Je t'avais bien dit que j'avais fini mes copies de brevet blanc !!!!

    :-))

    Je t'embrasse avec tout plein d'étoiles,

    Galatée

    7
    Dimanche 6 Février 2011 à 19:59
    Marc de Metz

     

    J’en veux !

    J’en reveux !

    J’en veux encore !

    J’en fais le vœu là…

    Non, pas du ratafia !

    Mais des mots, amie…

    Oui, là je me sais avoir compris, tout…

    Je me sais avoir aimé lire tes mots…

    Je me sais avoir aimé apprendre…

    Que le ratafia n’est pas un gadget créole…

    Oui, là je comprends, c’est merveilleusement à ma portée.

    Merci Galatée et je veux te souhaiter une belle soirée.

    Je t’embrasse, et je termine en te promettant : @ vite.

    Marc de Metz.

     

     

    8
    Dimanche 6 Février 2011 à 21:42
    Galatée

    Oh !

    Je rougis, là, en découvrant ton commentaire ! :-)

    Du coup... je n'ai plus de mots !

    Alors, tout doucement,

    je vais retourner à mes copies

    et travailler les cours de la semaine à venir

    le sourire au coeur,

    et l'amitié dans le sourire ! ;-)

    Je vous embrasse bien fort et vous souhaite aussi une douce soirée,

    Galatée

     

     

    9
    Dimanche 6 Février 2011 à 21:46
    Galatée

    Bonsoir Gavroche,

    - je réponds un peu tardivement, mais la journée s'est écoulée sans que je le voie - ;-)

    D'abord merci de tes visites, elles font chaud au coeur,

    et merci du compliment, que je ne mérite pas vraiment :

    je ne suis qu'une courroie de transmission, finalement,

    et surtout, une amoureuse des mots ! :-)

    Bonne semaine à venir,

    amitiés étoilées,

    Galatée

    10
    Mardi 22 Février 2011 à 18:00
    Lmvie

    j'ai lu avec plaisir

     

    Bises

    11
    Jeudi 24 Février 2011 à 09:35
    Galatée

    Coucou LMVie

    et merci du compliment,

    c'est le but !!! :-)

    Je t'embrasse,

    Galatée

    12
    Lundi 9 Décembre 2013 à 09:03

    un chouia surprise par le premier qui sentait bon le sable chaud et tes chats-mots

    et que dire du second !
    bravo inspecteur !! ;-)
    bises et belle journée à toi

    13
    Lundi 9 Décembre 2013 à 17:13

    Aujourd'hui tu auras fait un heureux.
    J'ai acheté ce livre il y a plus de dix ans.
    Je ne l'avais pas lu entièrement bien sûr (plus de 1000 pages), je picorais juste au début, à la fin, au milieu.
    On peut ouvrir le livre à n'importe quelle page, il est drôle, passionnant, on a du mal à le lâcher.
    Et puis un jour à force d'avoir des choses qui traînent partout je l'ai rangé ainsi que plein d'autres choses.
    Et aujourd'hui, après avoir lu ton article je l'ai vite cherché dans ma bibliothèque et je viens de le reprendre en main.
    Il est toujours aussi magique.
    Je le mets dans ma table de nuit.
    Entre deux romans il y a toujours un  battement de quelques jours. C'est là que je vais recommencer à y picorer.

    Chapitre conjugaison / L'imparfait du subjonctif
    "Docteur, ma femme est clouée au lit, je souhaiterais que vous la vissiez".
    Arf.  :-)

    B[LUDO]G

    14
    Mardi 10 Décembre 2013 à 08:07
    Galatée

    Itou pour moi, quand j'ai commencé à feuilleter ce merveilleux livre...

    Il en réserve des surprises ! ;-)

    Belle journée à toi : pour ton énigme généa-logique, je cherche, je cherche...

    15
    Mardi 10 Décembre 2013 à 08:12
    Galatée

    Ça sert aussi à rendre heureux, la blogosphère !!! ;-)

    Alors, si la galatosphère y contribue, je rosis de plaisir...

    Je regrette de ne pas connaître Claude Gagnière : je lui aurais transmis le compliment. Finalement, c'est à lui qu'il revient !

    Je te souhaite de douces soirées en sa compagnie. :-)

     

    16
    Mardi 10 Décembre 2013 à 08:14
    Galatée

    Entre deux copies, j'essaie de ranimer un peu le blog... ;-)

    Hier soir, c'est Galateo qui avait l'ordi... :D

    Je t'embrasse bien fort !

    P.S. J'ai modifié ton lien pour qu'il aille sur Eklablog

    17
    gavroche
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    gavroche

    bonjour je vais devenir savante en lisant ton blog

    bon dimanche amities

    18
    mireille du sablon
    Mardi 5 Août 2014 à 23:22
    mireille du sablon

    ..mode replay mais j'en apprends des choses avec toi, encore STP!

    Gros bisous du soir  de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter