• Sois bêle et...


    Les histoires naturelles de Jules présentent :

    "Moutons"





     

    LES MOUTONS :  Mée... Mée... Mée
    LE CHIEN DE BERGER : Il n'y a pas de mais !

     Jules Renard : Histoires naturelles  (1894)

    *




    "L'ironie n'est-elle pas la pudeur de l'humanité ?"  (Jules Renard, Journal)

                         


    Par : une déesse qui, décidément, aime bien les renards...

    « May flowers...Tati, Cocteau, une mêlée... et moi »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Mai 2009 à 10:53
    C'est normal que je ne comprenne pas? Je suis gourde je crois ce matin
    Amitiés, Flo
    2
    Jeudi 7 Mai 2009 à 13:57
    Lmvie
    Oui l'ironie est une forme de pudeur et l'humour une forme de politesse...

    Bisous
    3
    Jeudi 7 Mai 2009 à 20:01
    Galatée

    C'est qu'il est très sage, mon Jules, n'est-ce pas ?
    Contente de te retrouver, Lmvie,
    je t'embrasse très fort,
    Galatée

    4
    Jeudi 7 Mai 2009 à 20:03
    Galatée

    J'exagère peut-être dans la parataxe...
    mais j'aime bien aussi ;-) !!!
    Ne t'inquiète pas,
    ça doit venir de moi !
    Tout plein de bisous étoilés pour ta boîte,
    Galatée

    5
    Samedi 9 Mai 2009 à 19:02
    Bruno
    J'adore l'esprit affuté de Jules Renard
    amitiés
    brunô
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Dimanche 10 Mai 2009 à 09:05
    Galatée

    Ah ! Je suis contente de trouver un autre afficionado de Jules !
    On ne le connaît que par Poil de carotte

    et on méconnaît son talent de poète et d'humoriste... pas en herbe !

    C'est vache !

    Io, mon ami Bruno, je te salue,

    et je transmets à Jules !
    Amitiés,
    Galatée

    7
    Dimanche 10 Mai 2009 à 17:42
    Marc+de+Metz




    Dire que je suis incapable de dessiner un mouton, il est vrai que je ne suis même pas de la campagne, je sais dessiner une parabole, je sais aussi dessiner un feu tricolore… Je suis pudique alors je vais cesser d’annoncer ce que je sais dessine. Je t’embrasse mon ami de mai, juin, juillet et autres mois… Marc de Metz. <o:p></o:p>

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter